Rechercher
  • louis

Polypore rengorge de surprises

Ce vieux polypore qui vit a deux pas du potager depuis toujours, je me doutais bien qu'il était plus que juste beau gosse.





Mais déja, il y a rien a dire, je le trouve très impréssionant. Certes, je ne connais que les fruits qu'il fait resortir à la surface, ces beaux gros pavés boisés au ventre blanc, qui m'invitent à l'ascension en colimaçon.


Mais l'organisme même, le mycélium, reste caché dans le vieux hêtre, l'un s'intégrant dans la matrice de l'autre, au point où on pourrait même dire le hêtre se metamorphose en ganoderma. Une vie qui ne meurt jamais en vérité, mais qui se transforme simplement en une autre; encore faut il trouvé où se fait la distinction, ou même si il y en a une.


Bref. D'abord j'ai apris son nom: Ganoderma applanatum. Je m'en doutais bien, pote d'un pote, je connais bien son cousin, Ganoderma lucidum. G. lucidum, lui, cartonne depuis longtemps en médecine, en Asie. On l'appelle Reishi la-bas, et on le traite presque de panacé...mais il faut dire qu'il y a bien mérité sa réputation, on dit qu'il soigne des cancers, le sida...


G. applanatum, quant à lui, j'apprends assez vite est plus l'artiste dans la famille, pas de pseudo, on dit juste "le polypore de l'artiste". Il paraissait plus discret, mais tout aussi particulier. Son ventre est d'un blanc vif, mais se brunit plus ou moins fort selon la pression qu'on exerce. Ainsi, des dessins d'une sophistication impressionnante peuvent y être réalisé, avec un baton, la pointe d'un couteau, un doigt...sur un spécimen vivant, toujours accroché a son hôte, le ventre redevient blanc après peu, le temps que les spores se récupèrent, ce qui permet de laisser des messages d'un voyageur à l'autre. Si l'on décroche le champignon, il sèche, devient dur comme du bois (limite de la pierre) et les traces deviennent indélébiles.





Mais j'avais bien des doutes qu'il puisse y avoir tellement peu de ressemblance de famille. Et en effet; un recherche montre que Ganoderma applanatum, le polypore des artistes (nom a revoir!) et plein de surprises thérapeutiques.



- Recherche scientifique:


1) Les polysaccharides (extraction des principes actifs) du GA empêche la proliferation et la migration des cellules du cancer du sein (type MCF-7). Ceci serait du a la capacité des polysaccharide a induire l'apoptose (suicide) des cellules de cancer. Etude in vitro, donc fort interessante, mais restons vigilant.


2) mais voila qu'on trouve une étude in vivo, qui démontre qu'un extrait du GA fait diminuer la taille d'une tumeur solide (type Ehrlich) après cinq jours d'application. Pour en rajouter, l'extrait de GA induit a nouveau l'apoptose dans les cellules cancereuse, de type cancer du colon (Caco-2) cette fois.


Tout ca est très encourageant. In vitro, c'est bien, in vivo, c'est mieux, mais c'est encore loin d'etre un example qui prend en compte la complexité inouie du corp humain.


3) ici une étude un peu douteuse...la publication ressemble surtout a un simple abstrait, impossible de trouvé plus de détails...mais si l'étude est valide, des résultats qui seraient en accord avec les deux études mentionnées ci dessus, ca montrerait qu'un extrait eau/alcool du GA fait réduire les tumeurs dans les souris. L'étude prétend que le GA aurait une efficacité anti-cancer équivalente au Doxorubicin, produit de chimiothérapie...a suivre


4) sinon, le GA contient d'autres effets in vitro bien intéressants: il a une capacité antioxidante puissante (notamment contre le DPPH), est un puissant chélateur d'ion ferrique (cliniquement, pourrait être utile en cas d'excès de fer dans le sang), et empêche la péroxidation des lipides (essentiel pour des bon vaisseaux sanguins)...et tout ca, dans une capacité supérieure au Ganoderma lucidum!






Bref. Bien heureux de savoir qu'on soit si bien entouré ici. A suivre.








Source:

1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/31911173


2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29494964


3) https://www.academia.edu/36006603/Antitumor_Effect_of_Ganoderma_applanatum_Hydro-_Alcohol_extract_on_Tumor-Bearing_Mice_Model_Antitumor_Effect_of_Ganoderma_applanatum_Hydro-_Alcohol_extract_on_Tumor-Bearing_Mice_Model


4) Niksic, Miomir. “Antioxidative Activities and Chemical Characterization of Polysaccharide Extracts from the Widely Used Mushrooms Ganoderma Applanatum, Ganoderma Lucidum, Lentinus Edodes and Trametes Versicolor.” Journal of Food Composition and Analysis (2012): n. pag. Print.





26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le Sel